Les actifs Taproot peuvent transformer Bitcoin en une chaîne multi-actifs

  • Le protocole Taproot permet à Bitcoin de devenir une chaîne multi-actifs
  • L'introduction des actifs Taproot ouvre de nouvelles opportunités pour les développeurs et les réseaux
  • La diversification est essentielle pour le succès du Web3, avec Bitcoin ET Ethereum jouant un rôle crucial

Bitcoin Maxis se félicite après le lancement du protocole Taproot Assets pour Bitcoin et Lightning. Et ils ont bien raison de le faire.

Le lancement alpha du réseau principal de Lightning Labs le mois dernier a été une grande nouvelle. Jusqu’à présent, Ethereum et Tron dominaient les contrats intelligents. Désormais, avec ce dernier protocole, Bitcoin est sur le point de contester leur domination et d’apporter une nouvelle vigueur au réseau. Cette nouvelle fonctionnalité fournira aux développeurs les outils nécessaires pour faire de Bitcoin un réseau multi-actifs, permettant aux utilisateurs de détenir des actifs du monde réel comme l’or sur la blockchain Bitcoin, marquant un moment critique pour l’évolution de Bitcoin.

Mais les actifs Taproot de Lightning ont des conséquences encore plus larges que celles pour lesquelles ils ont initialement suscité un battage médiatique. Alors que la prochaine course haussière se prépare, la demande de divers cas d’utilisation s’intensifie. Cela créera d’énormes opportunités pour les réseaux et les développeurs. Non seulement un écosystème diversifié élargira la portée mondiale des blockchains, mais il favorisera également un environnement d’interfonctionnalité qui engendrera en soi de nouveaux cas d’utilisation.

Les actifs Taproot peuvent transformer Bitcoin en une chaîne multi-actifs

Bitcoin est peut-être entré dans une nouvelle étape de son développement, mais Bitcoin n’est pas le seul à en bénéficier. Plutôt que de considérer le Web3 comme un jeu à somme nulle, n’est-il pas temps d’éviter le maximalisme en matière de cryptographie et d’accueillir une industrie qui prend en charge un écosystème vaste et sain ?

Ethereum ou Bitcoin ? Ou ni l’un ni l’autre ?

La plateforme Ethereum était jusqu’à présent la plateforme de facto pour les contrats intelligents et DeFi. En tant que plus grande crypto-monnaie au monde en termes de capitalisation boursière, si Bitcoin étend son rôle au-delà du simple rôle de réserve de valeur et s’aventure dans le domaine des contrats intelligents, cela pourrait ébranler la position d’Ethereum. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle deviendra définitivement leader dans ce domaine.

Avec le rythme de la technologie qui pousse le Web3 à l’avant-garde de nombreux secteurs, les entreprises d’innovation du monde entier se précipitent pour répondre à la demande de solutions Web3. Un réseau isolé ne peut espérer construire seul l’avenir du Web3. Plutôt que de considérer le développement d’une deuxième grande chaîne multi-actifs comme un changement dans le classement Web3, il s’agit plutôt d’une opportunité pour le secteur de se diversifier.

Ryan Gentry, responsable du développement commercial chez Lightning Labs, a partagé ses réflexions dans une récente interview sur la façon dont les actifs Taproot contribueront à un « réseau de tunnels en toile d’araignée » qui augmente les capacités du réseau : « Quand je pense au réseau Lightning du point de vue de l’infrastructure, j’y pense au même titre que les réseaux électriques, les oléoducs, les réseaux de fibre optique. Il s’agit d’une infrastructure essentielle à la mission, ou ce sera une infrastructure essentielle à la mission pour le monde ».

S’il est vrai que l’effet de réseau peut aider les projets et les réseaux en place à conserver leur avantage concurrentiel, la demande et la popularité générées par un groupe peuvent également avoir un impact similaire pour d’autres.

La diversification est la clé du succès de Web3

Antoni Trenchev, co-fondateur de Nexo, a parlé des implications plus larges de Taproot Assets dans un tweet récent : « pensez à l’évolutivité globale de l’écosystème – imaginez combien d’utilisateurs et de transactions supplémentaires peuvent être traités par les sociétés blockchain avec une deuxième grande chaîne multi-actifs.. C’est un trésor à adopter. Ce n’est pas Bitcoin OU Ethereum, c’est Bitcoin ET Ethereum.

Ceux qui croient que Bitcoin est le seul actif numérique basé sur la blockchain qui sera nécessaire à l’avenir ne peuvent pas prévoir les cas d’utilisation qui nécessiteront des blockchains de niche ainsi que des chaînes multi-actifs majeures pour les prendre en charge. Au-delà des simples solutions financières, le Web3 connaît un essor qui le pousse dans presque tous les domaines technologiques, révolutionnant ainsi l’ensemble de l’économie. Des centaines de milliards de capitaux sont bloqués dans Bitcoin, la plupart en tant que réserve de valeur passive, et la demande de cas d’utilisation autour de Bitcoin augmente. Au lieu de concurrencer Bitcoin, d’autres protocoles de couche 2, tels que Stacks et Liquid Network, offrent de nouveaux cas d’utilisation aux détenteurs de bitcoins. Et de nombreuses autres couches 2 émergent, cherchant à exploiter les centaines de milliards de capitaux actuellement inactifs.

Survivre à la nouvelle ère numérique

À mesure que le paysage économique mondial évolue, provoqué par les progrès de l’IA, de l’apprentissage automatique et d’autres technologies, il devient de plus en plus clair que le Web3 sera une force centrifuge dans la nouvelle ère numérique, ouvrant la porte à de nouvelles innovations et modèles économiques. Cette adoption à grande échelle nécessitera divers réseaux et infrastructures qui prendront en charge les futurs cas d’utilisation. Aussi importante qu’une concurrence saine soit pour la perturbation, l’industrie doit s’assurer qu’elle défend également l’inclusivité et favorise la communauté sur laquelle elle a été construite. Les maximalistes du Bitcoin, ou quiconque croit en un monopole à chaîne unique, doivent prendre du recul et regarder la situation dans son ensemble, à savoir que l’évolutivité du réseau n’est pas aussi précieuse que l’évolutivité de l’écosystème. Avoir plus d’un réseau majeur n’est pas seulement précieux, c’est essentiel pour que le Web3 évolue et que ses nombreuses startups aient les meilleures chances de succès.

Ceci est un article invité de Sadie Williamson. Les opinions exprimées sont entièrement les leurs et ne reflètent pas nécessairement celles de BTC Inc ou de Bitcoin Magazine.