Approbations des ETF Bitcoin  : déclencher la prochaine course haussière des crypto-monnaies


Le 10 janvier 2024 restera dans l’histoire comme le jour où les vannes se sont ouvertes pour les fonds négociés en bourse (ETF) au comptant Bitcoin aux États-Unis.

Dans une décision historique, la Securities and Exchange Commission (SEC) a approuvé plus d'une douzaine d'ETF Bitcoin au comptant de grandes institutions financières telles que BlackRock, Ark Invest, Van Eck, Invesco et Valkyrie.

Cette clarté réglementaire et cette adoption institutionnelle catalyseront probablement le prochain grand marché haussier de la cryptographie.

Approbations des ETF Bitcoin  : déclencher la prochaine course haussière des crypto-monnaies

Libérer une vague de nouvelle demande

Ces nouveaux ETF Bitcoin au comptant suppriment les principaux obstacles à l’investissement généralisé dans les actifs numériques. Les investisseurs n’ont plus besoin de détenir ou de conserver directement Bitcoin pour obtenir une exposition aux prix. Au lieu de cela, ils peuvent simplement acheter des actions de ces fonds approuvés par la SEC dans leurs comptes de courtage existants et bénéficier du potentiel de hausse de Bitcoin.

Il est important de noter que le lancement de ces ETF Bitcoin au comptant entraînera une nouvelle demande importante pour la crypto-monnaie. Les gestionnaires de fonds devront acheter des quantités importantes de Bitcoin pour amorcer leurs fonds et garantir les actions.

Les analystes de la Standard Chartered Bank estiment dans un premier temps entre 50 et 100 milliards de dollars d’entrées. De plus, si l’appétit des institutionnels et des particuliers pour ces fonds est fort, les gestionnaires devront continuer à accumuler du Bitcoin pour soutenir la poursuite de la croissance. Cette nouvelle demande de référence pourrait fortement impacter les prix. La banque évoque la possibilité d’atteindre 200 000 dollars par pièce d’ici 2025.

Accélérer l’adoption institutionnelle

L’approbation des ETF Bitcoin au comptant générera également une couverture médiatique positive et encouragera leur adoption par les banques, les hedge funds, les retraites, les fondations et bien plus encore. L’industrie de la cryptographie recherche depuis des années cette clarté réglementaire de haut niveau.

Désormais, alors que la SEC considère effectivement que Bitcoin est mature et acceptable pour les investissements traditionnels, de nombreuses institutions qui hésitaient auparavant peuvent consacrer des capitaux.

Tout comme le lancement du premier ETF sur l’or par ETF Securities en 2004 a suscité un regain d’intérêt et d’investissement pour le métal précieux, les ETF Bitcoin sont susceptibles d’élargir considérablement son attrait et de faire monter les prix.

Surfer sur la course haussière avec effet de levier

Binance et ByBit offrent des solutions potentielles à partir de seulement 0,05 % par transaction. Cela surpasse même les modèles de tarification des bourses au comptant.

En regroupant des pools de liquidités sur diverses plates-formes de négociation, les principales plateformes de dérivés cryptographiques peuvent offrir des prix compétitifs et des spreads serrés, même en cas de forte volatilité. Les traders doivent évaluer des facteurs tels que les frais, les limites d'effet de levier, les outils de gestion des risques, la sécurité de la plateforme et le support client lors de la sélection de la meilleure solution pour leur stratégie.

Alors que la nouvelle ère des ETF Bitcoin au comptant se déroulera en 2024 et au-delà, le trading flexible de produits dérivés permettra aux investisseurs de capitaliser à la fois sur les hausses et les périodes de correction. Avec une saine gestion des risques, les plateformes de produits dérivés constituent le moyen le plus efficace de saisir les opportunités dans cet univers en expansion des actifs numériques. En ouvrant la cryptographie au grand capital, les décisions de la SEC de cette semaine représentent un passage à l'âge adulte pour Bitcoin.