Contre toute attente, un seul mineur de Bitcoin parvient à résoudre un bloc avec un taux de hachage de seulement 10 TH/s


Vendredi, la bataille pour ajouter le bloc 772 793 à la blockchain Bitcoin a été remportée par un mineur Bitcoin solitaire avec un taux de hachage moyen de seulement 10 TH/s (terahashes par seconde).

Étant donné que le taux de hachage total de Bitcoin au moment de l’ajout du bloc était d’un peu plus de 269 exahashs par seconde, le taux de hachage du mineur unique de 10 TH/s ne représentait que 0,000000037 % de la puissance de calcul utilisée pour créer la blockchain.

En termes simples : c’était une victoire très improbable pour un seul mineur.

Contre toute attente, un seul mineur de Bitcoin parvient à résoudre un bloc avec un taux de hachage de seulement 10 TH/s

Le mineur solitaire a été le premier à générer un hachage légitime pour que le bloc soit extrait malgré le fait que les chances étaient contre lui. 98% du total de 6,35939231 BTC autorisés pour la récompense globale et les frais sont allés au mineur à titre de compensation. Les 2% restants ont été envoyés à Solo CK Pool, une plateforme de minage en ligne qui permet le minage solitaire.

Le hasard et la probabilité dans Bitcoin sont câblés pour la bonne fortune et le travail

Un hachage valide pour un bloc doit être calculé par le mineur avant de pouvoir être ajouté à une blockchain de preuve de travail comme Bitcoin. Ce hachage ne peut être trouvé que par une force de calcul brute.

Une technique de cryptage est utilisée par l’équipement de minage pour créer des hachages inférieurs à un seuil défini par le réseau. Si la méthode renvoie une valeur supérieure au hachage souhaité, le mineur réexécute l’algorithme avec une entrée légèrement différente pour obtenir une toute nouvelle valeur de hachage. Des milliards de hachages distincts peuvent être calculés chaque seconde par des mineurs conçus expressément pour effectuer cette tâche.

La sortie initiale de l’algorithme pourrait théoriquement être un hachage valide pour résoudre le bloc, même si le système d’un mineur ne pouvait générer qu’un hachage par seconde.

Combien pour un ?

La quantité de hachages qu’une plate-forme de mineur calcule chaque seconde par rapport au nombre total de hachages que tous les ordinateurs du réseau calculent par seconde détermine la probabilité qu’un mineur solo ajoute un bloc.

Moins d’une heure après la résolution du bloc 772 793, l’utilisateur Willi9974 a posté sur le forum BitcoinTalk que l’heureux mineur solo avait un taux de hachage moyen au cours de l’heure précédente de 10,6 TH/s.

Selon les informations partagées sur BitcoinTalk, les 10 TH/s représentaient la puissance combinée de quatre machines (appelées « travailleurs »). Cela signifie que la plate-forme minière utilisée par ce mineur solitaire se composait de quatre mineurs Bitcoin à clé USB, qui ont un taux de hachage d’environ 3 TH/s et coûtent environ 200 $ chacun.

Il est possible de déterminer le taux de hachage total estimé à 269 082 950 TH/s au moment où le bloc a été résolu en utilisant le niveau de difficulté mentionné dans le bloc 772 793 et ​​en supposant que la configuration du mineur solo traitait 10 TH/s.

En conséquence, il y a une chance sur 26,9 millions que ce mineur solitaire soit le premier à résoudre le bloc avec un hachage légitime. Selon les statistiques, cela indique que le mineur solitaire ajouterait le bloc en moyenne 0,000000037% du temps si les conditions identiques étaient répétées un nombre illimité de fois.

Bien que peu probable, ce n’est pas inconnu, et des événements similaires se sont produits.

Bien que ce scénario soit incroyablement inhabituel, des incidents « une fois dans une vie » comparables à celui-ci se sont déjà produits dans l’extraction de bitcoins.

Trois mineurs individuels différents ont résolu des blocs avec des taux de hachage improbables en moins de deux semaines il y a un an ; le taux de hachage du troisième n’aurait été que de 8,3 TH/s par rapport au taux de hachage global estimé à 190 719 350 TH/s, ce qui se traduit par une chance sur 23 millions (ou 0,000000044 %).

Soit un hachage est légitime et brise le bloc, soit il n’est pas valide. Comme l’ensemble du système dépend de la création aléatoire de valeurs de hachage et des mécanismes de réponse du réseau pour préserver les probabilités fondamentales, aucune stratégie n’est en jeu. Étant donné que Bitcoin est basé sur des formules mathématiques et du code, il est tout à fait possible pour un seul mineur de résoudre les quatre blocs suivants.

Les pools de minage continuent d’être les gagnants

Ce genre d’anecdotes sur les mineurs solitaires peut finir par inspirer les plus optimistes à adopter un nouveau passe-temps. Cependant, d’énormes groupes de plates-formes minières qui mettent en commun leur puissance de hachage et divisent les bénéfices ont produit la grande majorité des blocs qui ont été téléchargés sur le réseau Bitcoin ces derniers temps.

Ce faisant, chaque fois que le pool exploite un bloc, la contribution de chaque mineur est reconnue proportionnellement.

le plus grand pool minier Bitcoin à l’heure actuelle est Foundry USA, avec une puissance de calcul totale de 90,19 EH/s, soit 31,3 % du taux de hachage total du réseau. Cela signifie qu’ils reçoivent généralement une partie des récompenses et des frais de bloc pour un bloc sur trois.

Depuis leur création en 2010, les pools de minage ont continuellement élargi leur part de la distribution des taux de hachage à mesure que les difficultés et la technologie de minage progressaient. Au moins 98% des mineurs de Bitcoin actifs en ligne aujourd’hui participent à des pools de minage.

Lié

FightOut (FGHT) – Déplacez-vous pour gagner dans le métaverse

  • CertiK audité et CoinSniper KYC vérifié
  • Prévente de stade précoce en direct maintenant
  • Gagnez de la crypto gratuite et atteignez vos objectifs de remise en forme
  • Projet LBank Labs
  • En partenariat avec Transak, Block Media
  • Récompenses et bonus de jalonnement

Rejoignez notre chaîne Telegram pour rester à jour sur la couverture des dernières nouvelles