Bisq DAO : Les 4 premiers cycles


La vidéo ci-dessus est un enregistrement de l’appel en direct que nous avons eu sur ce sujet, mais cet article comprend plus de détails.

Il y a quatre mois, après plus de quatre ans de développement, le Bisq DAO a été lancé.

Les objectifs sont ambitieux. Le Bisq DAO offre une nouvelle façon de financer des logiciels gratuits, où les utilisateurs paient pour l’utilisation directement aux développeurs qui produisent le logiciel. Les utilisateurs gouvernent également le logiciel, font des propositions et votent pour orienter la stratégie et l’orientation du logiciel. Ce paradigme de financement et de gouvernance du logiciel supprime également le besoin d’une entreprise, ce qui permet au réseau Bisq de fonctionner sans entité juridique ni juridiction.

Bisq DAO : Les 4 premiers cycles

Si ces points ne vous semblent pas importants, voici une autre façon de le dire : la base de code du Bisq DAO est plus grande que celle de l’échange Bisq lui-même.

Bien que le développement et les tests aient été approfondis, il ne semblait pas juste de crier sur les toits que le Bisq DAO était un énorme succès après seulement 1 cycle de vote. Ce n’est toujours pas le cas, même après 4 cycles de vote. Le réseau doit encore terminer certains projets clés pour se renforcer, et le DAO lui-même sera probablement confronté à des défis continus à mesure qu’il grandit et mûrit.

Mais il est de notre devoir de vous tenir (la communauté) informé.

Désormais, des mises à jour et des communications sur les propositions et les résultats seront fournies plus régulièrement et plus rapidement.

la plupart sont tirés des sections DAO > Facts & Figures et Governance du logiciel et de l’API de votre explorateur de blocs BSQ préféré.

Aperçu

Sommaire :

  • 4 cycles de vote réussis
  • 144 357 BSQ émis pour indemnisation
  • 59 928 BSQ brûlés par les frais de négociation de BSQ
  • Près de la moitié de toutes les transactions Bisq depuis le lancement de DAO ont utilisé BSQ pour payer les frais de négociation
    • 4 284 des 9 524 trades ont utilisé BSQ pour le paiement des frais de trading

En regardant les chiffres ci-dessus, je dirais que l’acceptation et l’utilisation de la pièce colorée BSQ par les commerçants ont été phénoménales jusqu’à présent.

Du point de vue de la gouvernance, il n’y a pas eu de problèmes importants au cours des 4 cycles de vote. Les transactions de proposition, de vote et de révélation de vote ont fonctionné comme prévu pour fournir des décisions de proposition et une rémunération des contributeurs.

Une petite exception : il y avait quelques problèmes avec les nœuds d’origine qui provoquaient parfois la désynchronisation de l’état DAO sur certains nœuds Bisq. Cela a causé un problème au cycle 4 lorsqu’un utilisateur avait deux demandes de compensation disponibles pour voter alors qu’il n’aurait dû en avoir qu’une. Malgré cette faille, les résultats du vote n’ont pas été affectés. Plus de détails sont ci-dessous.

Des correctifs de code et une meilleure surveillance des nœuds de départ devraient empêcher de tels problèmes de se poursuivre.

Cycle 1

Sommaire :

  • Le cycle a eu lieu entre les blocs 571 747 et 576 426
    • Dates du calendrier : 15/04/2019 – 17/05/2019
  • 26 propositions
    • 8 rôles liés (opérateurs de nœuds Bitcoin, titulaire du nom de domaine, etc.)
    • 18 demandes d’indemnisation
  • 236 suffrages exprimés
  • 69 318 BSQ émis
  • 1 313 BSQ brûlés

Le tout premier cycle de DAO était très inflationniste, car Manfred et d’autres développeurs clés travaillaient à temps plein (ce qui a entraîné une émission élevée de compensation), et peu de BSQ a été brûlé car les frais de négociation de BSQ ont été fortement réduits pour encourager l’adoption.

Mais l’adoption était géniale. En seulement 6 heures après la transaction genesis BSQ, il y avait déjà eu 70 paiements de frais de négociation avec BSQ. Pour mettre ce nombre en perspective, le nombre quotidien moyen de transactions qui ont eu lieu sur Bisq en avril était également de 70 ( ! ).

Les obligations BSQ ont été verrouillées pour plusieurs opérateurs de nœuds Bitcoin, le titulaire du nom de domaine et le rôle de mainteneur Bisq. Les obligations BSQ sont un mécanisme destiné à décourager les actes criminels dans les rôles de haute confiance. Dans une situation d’entreprise traditionnelle, cette fonction serait remplie par des contrats légaux et la confiance humaine.

Cycle 2

Sommaire :

  • Le cycle a eu lieu entre les blocs 576 427 et 581 106
    • Dates du calendrier : 17/05/2019 – 17/06/2019
  • 18 propositions
    • 2 demandes de modification de paramètres (frais de négociation)
    • 2 propositions générales (discutées ci-dessous)
    • 14 demandes d’indemnisation
  • 164 suffrages exprimés
  • 22 870 BSQ émis
  • 2 789 BSQ brûlés

Ce cycle a commencé juste après que quelques développeurs clés se soient retirés du projet, d’où la baisse de l’émission.

BSQ brûlé a augmenté, non pas à cause de l’augmentation des frais, mais à cause d’un volume incroyable. Le volume de juin a presque atteint 3 000 BTC, soit près de 3 fois le volume de mai. Une grande partie de ce volume provenait du commerce XMR/BTC, où les échanges 1 BTC et 2 BTC sont relativement courants. Il semble que ces commerçants aient pleinement profité de la remise de 90 % BSQ sur les frais de négociation  !

En raison de la vigueur continue des marchés et de l’utilisation du BSQ, des discussions visant à augmenter les frais de négociation ont commencé. Dans ce fil, un consensus général a semblé émerger pour une légère augmentation des frais BSQ (passer d’une réduction de 90% sur les frais BTC à une réduction de 80% sur les frais BTC). À ce stade, des propositions formelles du DAO visant à modifier les paramètres des frais de négociation BSQ ont été faites, l’une pour les frais de preneur et l’autre pour les frais de fabricant.

Le vote du DAO a approuvé ces augmentations.

Voici comment la grille tarifaire BSQ a changé :

Quelques remarques  :

  • Notez les pourcentages de frais combinés. Les calculs supposent un taux de 8 000 USD/BTC. L’objectif à long terme pour les frais combinés est de 0,4 %.

    Remarquez également  : les frais BTC sont de 0,4 % combinés depuis des années. À ce stade, malgré la hausse, les frais du BSQ sont encore loin de cet objectif.

  • Les frais BTC n’ont pas changé
  • Le vote DAO a lieu à la fin des cycles DAO, de sorte que les changements de frais ci-dessus sont entrés en vigueur au cycle 3. La forte augmentation du BSQ brûlé au cycle 2 était principalement le résultat d’une forte augmentation du volume des transactions sur le réseau Bisq
  • Les frais BSQ sont fixés manuellement et sont sensibles au taux BSQ/BTC. À mesure que le prix du BTC augmente, les frais du BSQ doivent être ajustés pour suivre. Dans ce cas, le prix du BTC était passé d’environ 6 000 USD à 8 000 USD. Une augmentation des frais de BSQ était donc nécessaire de toute façon pour compenser cette augmentation.

    Au prix de 8 000 USD, les frais de négociation pour un créateur d’offres 1 BTC en BTC seraient de 1 * 0,001 * 8 000 = 8 USD. Si le taux des frais du fabricant BSQ restait à 0,5, les frais BSQ pour un fabricant d’offres 1 BTC seraient de 1 * 0,5 0,5 USD. Cela mettrait les frais BSQ à un rabais de 93,75 % ( / 8 = 0,9375). L’objectif initial était une remise de 90 %. Les frais de BSQ ont donc dû être augmentés de toute façon, mais le passage à un rabais de 80 % signifiait qu’une augmentation légèrement plus importante était nécessaire.

  • Un autre élément intéressant à noter pour ce cycle de vote : une proposition a été faite pour augmenter la limite de transaction maximale pour les nouveaux comptes à 0,02 BTC au lieu de 0,01 BTC. La limite a été imposée aux nouveaux comptes de paiement créés après le 1er mars 2019 en tant que mesure temporaire contre les escrocs de comptes bancaires volés pendant que des mécanismes de protection sont conçus et mis en œuvre. Bien que le vote du DAO ait approuvé cette proposition, le changement n’a finalement pas été mis en œuvre, probablement en raison de problèmes de compatibilité descendante.

    Cela met en évidence une distinction importante entre les types de propositions DAO  : les propositions visant à modifier les paramètres DAO entrent en vigueur immédiatement après leur approbation (par exemple, les frais de négociation). D’autres propositions, comme cette demande d’augmentation de la taille du commerce de 0,02, obligent les développeurs à apporter des modifications manuellement, ce qui signifie qu’il est possible qu’une mesure approuvée ne soit pas réellement intégrée au logiciel. Bien sûr, il existe des incitations pour décourager les développeurs de défier les résultats du vote DAO (par exemple. les décourageant de continuer à contribuer complètement), mais il est intéressant de noter la dynamique. Même si cela s’appelle une organisation autonome décentralisée, les humains peuvent toujours être chargés d’imposer la volonté des parties prenantes du DAO.

    Cycle 3

    Sommaire :

    • Le cycle s’est déroulé entre les blocs 581 107 et 585 786
      • Dates du calendrier : 17/06/2019 et 17/07/2019
    • 21 propositions
      • 4 demandes de modification de paramètres (frais de négociation)
      • 17 demandes d’indemnisation
    • 302 suffrages exprimés
    • 22 730 BSQ émis
    • 13 356 BSQ brûlés

    Suite à la vigueur continue de l’utilisation et de la négociation de BSQ, le vote du cycle 3 a entraîné une autre augmentation des frais, cette fois pour les frais BTC et BSQ. La discussion complète est ici sur GitHub, mais le raisonnement de base était que des marchés BSQ solides, un volume de transactions élevé et un besoin pour le réseau d’attirer de bons développeurs faisaient augmenter les frais vers les cibles appropriées.

    Le barème des frais approuvé par ce cycle de vote ressemble à ceci  :

    Remarques:

  • Les calculs pour le cycle 3 supposent un taux de 10 000 USD/BTC
  • L’augmentation du taux BTC/USD signifiait que les frais de négociation BSQ auraient eu besoin d’une augmentation de toute façon. Voir le point 4 des notes du cycle 2 ci-dessus pour une explication
  • Encore une fois, notez les pourcentages de frais combinés. Vous verrez que les frais du BSQ après le vote sont toujours inférieurs à la cible de 0,4 %. Vous verrez également que le pourcentage combiné des frais BSQ avant le vote du cycle 3 est différent du pourcentage combiné des frais BSQ après le vote du cycle 2. Cela est dû à l’augmentation du taux USD/BTC
  • Les frais BTC ont changé cette fois. Comme indiqué dans le numéro, pour que les frais BSQ atteignent l’objectif de 0,4%, les frais BTC devront augmenter si un rabais de ≈50% pour l’utilisation de BSQ doit être maintenu. Cela signifie que les frais BTC doivent atteindre un taux combiné de 1% à long terme (c’est-à-dire avec les frais de fabricant et de preneur combinés). Cette augmentation a porté les frais BTC à 0,8% (0,006 + 0,002 = 0,008)
  • Cycle 4

    Sommaire :

    • Le cycle s’est déroulé entre les blocs 585 787 et 590 466
      • Dates du calendrier : 17/07/2019 et 16/8/2019
    • 22 propositions
      • 2 demandes de modification de paramètres (frais de négociation)
      • 1 proposition générique
      • 17 demandes d’indemnisation
    • 218 suffrages exprimés
    • 29 437 BSQ émis
    • 42 470 BSQ brûlés

    L’augmentation des frais, malgré des frais toujours inférieurs aux objectifs, a entraîné la toute première période déflationniste pour la pièce colorée BSQ. Bien sûr, les efforts de développement ont été déprimés au cours de cette période, les émissions étaient donc relativement faibles, mais c’était quand même agréable à voir.

    La seule proposition générique de ce cycle, pour décider (et mettre en œuvre) un arrangement de test pour le logiciel Bisq, a été approuvée.

    Les propositions de modification des paramètres concernaient à nouveau des augmentations de frais. Le résultat:

    Remarques:

  • Les calculs pour le cycle 3 supposent un taux de 10 000 USD/BTC
  • Les frais BSQ ont été dépassés. Cela est probablement dû au fait que le taux USD/BTC a oscillé autour de 12 000 pendant un certain temps, auquel l’augmentation des frais BSQ se traduit par un taux combiné de 0,4%. Lorsque le taux USD/BTC a de nouveau baissé, le taux combiné augmente à nouveau. Si le taux USD/BTC reste à 10 000 comme il l’a fait ces derniers jours, il serait logique de réduire à nouveau les frais BSQ. Il s’agit d’un résultat nécessaire de l’ajustement manuel du taux des frais BSQ
  • Les frais BTC n’ont pas augmenté
  • Sinon, il y avait le problème des demandes d’indemnisation en double mentionné ci-dessus dans l’aperçu. Un contributeur a fait une demande de compensation, l’a supprimée, puis en a fait une autre, mais les deux demandes sont restées disponibles pour le vote. La situation a été clarifiée sur GitHub, les parties prenantes ont donc su rejeter l’ancienne proposition et approuver la nouvelle. comme il y en aura probablement à l’avenir, une telle communication ne sera pas possible, et il y aurait eu un risque que le contributeur ait pu faire approuver ses deux demandes (c’est-à-dire être payé deux fois). L’espoir est que ces problèmes seront résolus alors que le nombre de participants votants est encore relativement faible.

    Comme mentionné ci-dessus, le problème sous-jacent concernait les nœuds de départ du réseau et a été résolu. Les résultats du vote et les BSQ émis n’ont pas été affectés.

    Avoir hâte de

    À mon avis, le lancement du Bisq DAO a été étonnamment fluide.

    • L’adoption et l’utilisation de BSQ sont fortes
    • Les contributeurs ont pu vendre des quantités non négligeables de BSQ pour BTC
    • Le marché BSQ a conservé sa vigueur à la suite des augmentations de frais, qui sont nécessaires pour rendre le réseau durable
      • Plus de BSQ a été brûlé au cycle 4 qu’il n’en a été émis

    Avec un modèle de revenus fonctionnel, l’objectif du réseau doit désormais être d’attirer davantage de développeurs pour mettre en œuvre les améliorations indispensables du logiciel. Notre appel d’hier a attiré plus de 20 contributeurs potentiels, dont certains se sont identifiés comme développeurs. Les efforts supplémentaires pour attirer des contributeurs se poursuivront.

    Le besoin du réseau en développeurs est particulièrement important car il est sensible au temps.

    À peu près au même moment que le lancement de DAO en avril, il est devenu clair que le réseau était attaqué par des escrocs de comptes bancaires volés. À titre de mesure temporaire, les comptes fiduciaires créés après le 1er mars 2019 étaient limités à l’achat d’un maximum de 0,01 BTC. La solution à plus long terme consiste à mettre en œuvre un mécanisme de signature de compte qui rend plus difficile l’utilisation de comptes bancaires volés dans Bisq, mais la mise en œuvre de ce mécanisme a été plus lente que prévu.

    La mise en œuvre d’un nouveau protocole commercial pour supprimer les arbitres et adopter le commerce hors chaîne est également nécessaire rapidement. Se débarrasser des arbitres est une étape cruciale dans le durcissement du réseau. Il s’agit d’un projet important qui nécessitera plus de développeurs pour le terminer dans un délai raisonnable.

    Le lancement réussi du Bisq DAO a concrétisé la vision ambitieuse de Phase Zero. Mais de grands défis restent à relever et le réseau doit trouver un moyen de relever ces défis s’il veut vraiment réussir et réaliser sa vision ultime de devenir la rampe d’accès/de sortie du bitcoin.