blockchain : Transactions pour plusieurs pièces de crypto-monnaie dans un stockage à froid sans téléchargement de chaînes de blocs complètes


C’est probablement une question pour une discussion plus longue, moins pour un forum de questions-réponses :-) Il y a trop d’opinions sur la façon de procéder, en fonction des résultats et des valeurs souhaités (et de la paranoïa). Plus les valeurs sont élevées, plus un système de stockage testé sous contrainte approprié est important. Ma solution actuelle serait un mélange de machines virtuelles et matériel différent.

Je pense stocker plusieurs altcoins dans plusieurs cold wallets (hors ligne). Ma principale préoccupation serait la perte de données due à un matériel cassé. Par conséquent, j’aurais deux ou mieux trois sauvegardes. Je créerais plusieurs PC hors ligne dans des machines/environnements virtuels, et j’aurais également un Linux hors ligne, et peut-être un ancien MacOSX et/ou quelques RaspberryPI (tous hors ligne). Tous les systèmes ont un avantage sur l’autre. Dans les machines virtuelles, j’essaierais de configurer un portefeuille, en me compilant. Sinon, je prends un portefeuille par défaut. Une fois la procédure « propre », je peux faire de même sur un PC hors ligne. C’est incroyable, combien il y a de dépendances.

J’installerais les portefeuilles par défaut sur les machines hors ligne, noter les clés priv et/ou les graines,/, et supprimez-la après le téléchargement ! ), et conservez-le par écrit et/ou quelque part dans un conteneur veracrypt sur les différents PC hors ligne. Il est bon de distribuer, à peine tous cassent en même temps. Je note également les clés publiques et/ou les adresses. Ensuite, dans les échanges, on pouvait envoyer des clés à « mes » adresses.

blockchain : Transactions pour plusieurs pièces de crypto-monnaie dans un stockage à froid sans téléchargement de chaînes de blocs complètes

ce n’est pas obligatoire. Par exemple dans Bitcoin, il suffit d’avoir la clé priv, pour la faire charger dans un wallet SPV comme Electrum. Dans Ethereum, il y a MyEtherWallet. D’autres cryptos n’ont que le « client complet », ce qui rend les dépenses un peu plus difficiles. Les clients pourraient ne pas reconnaître les fonds, qui ont été envoyés d’un échange à l’entrepôt frigorifique depuis sa création. Tant qu’il n’y a pas de portefeuille de type SPV. ou assembler vous-même un tx et l’envoyer au réseau. Je l’ai fait plusieurs fois avec du bitcoin, mais jamais pour des altcoins.

Vous avez demandé un processus efficace, je suppose qu’il n’y en a pas. Je laisse au public le soin de me convaincre du contraire :-) Il y a trop de dépendances et d’exigences différentes, même si vous avez la compréhension technique, mettre en place un portefeuille et pouvoir stocker à froid nécessite toujours une bonne réflexion sur le processus et l’essayer régulièrement. Je serais très embêté, si je pense avoir sauvegardé mes données, juste pour découvrir un jour, que les choses ont changé et que je ne peux pas accéder aux fonds !

Ici, dans le forum, vous trouverez de nombreux liens vers le mot-clé « stockage à froid », ainsi que sur bitcointalk. Mon article ne couvre donc pas du tout toutes les options. Peut-être que les gens peuvent partager d’autres options.