Coinbase « répond à toutes les attentes » au Canada ; Les États-Unis sont-ils les prochains ?

  • Coinbase s'enregistre comme la première bourse de crypto-monnaie au Canada
  • La société continue sa bataille contre la SEC aux États-Unis
  • L'enregistrement au Canada permet à Coinbase d'élargir son expansion mondiale malgré les défis juridiques auxquels elle fait face.

Au milieu de la bataille juridique en cours avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, où Coinbase a fait face à un revers, une lueur d'espoir a émergé pour l'entreprise avec son récent enregistrement au Canada. Ce développement représente une étape notable dans les efforts d'expansion mondiale de la société, en particulier à la lumière des obstacles réglementaires croissants sur son marché natal américain.

Faisant la même remarque, Coinbase a noté dans son récent article de blog :

« Coinbase a été officiellement enregistré en tant que courtier restreint par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (CSA).

Coinbase « répond à toutes les attentes » au Canada ; Les États-Unis sont-ils les prochains ?

Cela marque une étape importante pour Coinbase, le positionnant comme le plus grand et le premier échange international de crypto-monnaie enregistré dans le pays.

Cela souligne en outre à quel point les États-Unis sont devenus l’un des acteurs les plus agressifs en matière de poursuites judiciaires contre les sociétés de cryptographie, comme en témoigne le dépôt de plaintes par la SEC contre des acteurs majeurs comme Coinbase et Binance.

Coinbase gagne alors que Binance cesse ses activités

En réponse à l’évolution du paysage réglementaire, le Canada a mis en œuvre l’année dernière de nouvelles lignes directrices pour les échanges cryptographiques. Ces réglementations comprenaient des restrictions sur le montant que certains investisseurs peuvent investir dans les crypto-monnaies et l'enregistrement obligatoire des sociétés de crypto-monnaie.

Faisant la même remarque, Faryar Shirzad, directeur des politiques chez Coinbase, a noté  :

« Nous avons eu beaucoup de chance d'avoir un partenaire comme la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et les ACVM… pour répondre à toutes les attentes des organismes de réglementation canadiens.

Au contraire, Binance a cessé ses activités au Canada, citant l'environnement réglementaire de plus en plus difficile comme raison de sa décision. Cela met en évidence les efforts continus de Coinbase depuis mars 2023 pour se conformer aux réglementations, tout en atteignant l'excellence opérationnelle.

L'expansion mondiale de Coinbase au milieu de défis juridiques

Malgré les approbations dans plusieurs pays, dont la France, l'Espagne, Singapour, l'Italie, l'Irlande et les Pays-Bas en 2023, Coinbase est toujours engagé dans une bataille juridique aux États-Unis.

Récemment, un juge fédéral supervisant le procès de la SEC contre Coinbase a jugé les arguments de la SEC crédibles, permettant ainsi à l'affaire de se poursuivre. Par conséquent, la requête de Coinbase visant à rejeter entièrement le procès a été rejetée, reflétant le débat en cours entre les régulateurs et les décideurs politiques sur la réglementation des crypto-monnaies.

Suivant : Bitcoin à 66 000 $  : pourquoi vos prévisions de prix BTC se sont avérées erronées ces derniers temps