Karma3 Labs obtient un financement de démarrage de 4,5 millions de dollars pour créer un protocole de réputation décentralisé, OpenRank


Karma3 Labs, un projet blockchain renommé, est heureux d'annoncer qu'il a levé avec succès 4,5 millions de dollars en financement de démarrage. Ce financement vise à soutenir le projet en cours de Karma3 Labs, OpenRank. Le cycle de financement, mené par Galaxy et IDEO CoLab Ventures, a vu la participation notable d'investisseurs de premier plan, notamment Spartan, SevenX, HashKey, Flybridge, Delta Fund, Draper Dragon et Compa Capital, aux côtés d'investisseurs providentiels de Xooglers Fund et de vétérans de l'industrie de Coinbase, ConsenSys.

, IPFS, entre autres.
Karma3 Labs va lancer OpenRank
Selon l'annonce, le financement vise à soutenir le développement d'OpenRank, un protocole de réputation décentralisé innovant.
Ce protocole vise à établir une couche ouverte de classement et de recommandation au sein des écosystèmes Web3, favorisant un domaine dans lequel les utilisateurs peuvent s'engager dans des activités en chaîne sans le spectre imminent du spam ou de la fraude.

Notamment, l'approche innovante d'OpenRank permet aux développeurs et aux sociétés Web3 d'intégrer de manière transparente un mécanisme de réputation décentralisé dans leurs plateformes.
En exploitant des systèmes de notation communautaires semblables à ceux utilisés par des plateformes renommées comme Uber, Airbnb, eBay et Reddit, OpenRank vise à décentraliser la confiance et la réputation, démantelant ainsi l'hégémonie des contrôleurs d'accès centralisés.
L'une des principales caractéristiques d'OpenRank réside dans sa capacité à permettre des calculs vérifiables sur des graphiques de réputation via des algorithmes graphiques comme EigenTrust, garantissant ainsi l'intégrité et l'évolutivité des calculs de réputation.

Karma3 Labs obtient un financement de démarrage de 4,5 millions de dollars pour créer un protocole de réputation décentralisé, OpenRank

De plus, OpenRank exploite des systèmes de preuve sans connaissance, permettant aux développeurs d'utiliser des données en chaîne sans encourir de coûts exorbitants ni compromettre la vérifiabilité.
Sahil Dewan, fondateur et PDG de Karma3 Labs, a commenté le motif du projet en déclarant :
« Un Internet décentralisé caractérisé par l'équité et la transparence dépend de l'existence d'un système de réputation robuste… Nous pensons que les expériences sociales et de consommation en chaîne nécessiteront un protocole de réputation décentralisé, et nous sommes ravis d'intégrer des constructeurs et des développeurs pour OpenRank.
De plus, l’importance d’OpenRank s’étend au-delà de son utilité dans des applications spécifiques, car il jette les bases d’un plus large éventail de cas d’utilisation innovants qui transcendent les mécanismes de confiance cryptographiques ou théoriques des jeux.

La résilience du protocole aux contextes Sybil et sa nature sans autorisation permettent aux développeurs de libérer leur créativité, sans être entravés par les contraintes du contrôle centralisé.