L'introduction en bourse de Circle fera des vagues sur le marché du stablecoin

  • Circle, émetteur de l'USDC, se prépare à une introduction en bourse pour regagner des parts de marché perdues sur le marché du stablecoin
  • L'IPO de Circle pourrait renforcer sa compétitivité par rapport à l'USDT et contribuer à rétablir la confiance dans les pièces stables
  • L'introduction en bourse de Circle marque une potentielle évolution majeure pour l'industrie du stablecoin et son intégration avec le système financier traditionnel

Dans un contexte de baisse de la capitalisation boursière de 35 % depuis début 2023, comment l'introduction en bourse de Circle pourrait-elle recalibrer sa position sur le marché et affecter l'écosystème cryptographique plus large ?

Dans le but de récupérer la part de marché perdue, Circle Internet Financial, la société derrière USD Coin (USDC) – le deuxième plus grand stablecoin au monde en termes de capitalisation boursière – a décidé de devenir une société cotée en bourse.

Le 11 janvier 2024, Circle a annoncé son dépôt confidentiel d'une introduction en bourse (IPO) aux États-Unis. Le calendrier et les détails de l'introduction en bourse, tels que le nombre d'actions à offrir et leur fourchette de prix, restent secrets, en attendant leur examen par la SEC américaine.

L'introduction en bourse de Circle fera des vagues sur le marché du stablecoin

Initialement, en 2021, la société a révélé son intention d'entrer en bourse par le biais d'une fusion avec Concord Acquisition Corp, valorisant Circle à 4,5 milliards de dollars. Cette valorisation a ensuite atteint 9 milliards de dollars en 2022, même si l’accord a finalement échoué.

Que se passe-t-il exactement et quel impact cela pourrait-il avoir sur l’écosystème au sens large ?

Que pourrait signifier cette introduction en bourse pour Circle ?

Le parcours de Circle vers son introduction en bourse se déroule dans un contexte de fortune fluctuante sur le marché du stablecoin, en particulier pour son stablecoin phare, l'USDC.

Tout au long de 2023, l'USDC a connu une baisse notable de sa capitalisation boursière, chutant d'environ 35 %, passant d'environ 43 milliards de dollars en mars 2023 à 28 milliards de dollars au 11 février.

Cette contraction contraste fortement avec son principal concurrent, Tether USD (USDT), qui a maintenu une solide capitalisation boursière de plus de 96 milliards de dollars et a connu une croissance de plus de 20 % depuis début 2023, renforçant ainsi sa position d'acteur dominant dans le domaine des stablecoins. ​​​.

Traditionnellement, les introductions en bourse servent de mécanisme d’injection de capitaux, permettant aux entreprises d’améliorer leur infrastructure et d’étendre leurs efforts de marketing.

Pour Circle, l'introduction en bourse pourrait signifier un afflux de ressources qui pourraient être consacrées à la promotion de l'USDC et au renforcement de sa compétitivité par rapport à l'USDT.

Cette décision stratégique pourrait remédier à la perte de part de marché en renforçant la confiance entre les utilisateurs actuels et potentiels et en élargissant l'utilité de l'USDC à une gamme plus large de services financiers​​​​​​.

Depuis son introduction en 2018, l'USDC a facilité le règlement de plus de 12 000 milliards de dollars de transactions blockchain. Sur ce total, 197 milliards de dollars de transactions ont eu lieu rien qu’en 2023.

De plus, la croissance du nombre d'utilisateurs de portefeuilles USDC, en hausse de 59 % en 2023, parallèlement au traitement de 595 millions de transactions entre janvier et novembre, indique une base d'utilisateurs solide et une échelle opérationnelle qui pourraient être encore étendues avec le produit d'une introduction en bourse. ​.

Alors que la baisse de la capitalisation boursière met en évidence les pressions concurrentielles, l’augmentation du nombre d’utilisateurs de portefeuilles et des volumes de transactions met en évidence des atouts sous-jacents. Par conséquent, l’introduction en bourse de Circle pourrait recalibrer sa position sur le marché et favoriser une position plus compétitive par rapport à l’USDT.

L'introduction en bourse de Circle pour rétablir la confiance dans les pièces stables

La récente approbation par la SEC de 11 ETF spot Bitcoin (BTC) en janvier 2024, y compris ceux de géants du secteur financier tels que Grayscale et BlackRock, représente un changement notable dans la perception et l'acceptation des actifs cryptographiques au sein du système financier traditionnel.

Cette décision historique légitime non seulement Bitcoin en tant que classe d’actifs, mais ouvre également la porte à des investissements institutionnels et de détail plus larges.

Les projections suggèrent que les ETF pourraient attirer entre 50 et 100 milliards de dollars rien que la première année. Sur ce montant, les fournisseurs d'ETF ont déjà accumulé plus de 28 milliards de dollars d'actifs sous gestion (AUM) en moins d'un mois, ce qui indique le potentiel d'une nouvelle injection de capitaux.

Cependant, le cheminement jusqu’à ce point n’a pas été sans défis. Historiquement, les crypto-monnaies comme Bitcoin ont été entachées de préoccupations concernant leur utilisation dans des activités illicites, notamment le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

La SEC, sous la direction de Gary Gensler, était depuis longtemps sceptique à l'égard des ETF Bitcoin, invoquant le potentiel de manipulation du marché et les problèmes de protection des investisseurs.

Pourtant, la récente approbation indique une volonté d’exploiter le potentiel des crypto-monnaies dans un cadre réglementé, signalant une évolution vers le changement.

De même, les pièces stables ont été confrontées à leurs propres défis. Au fil des ans, Tether a été scruté à plusieurs reprises pour ses réserves et sa transparence, suscitant des inquiétudes quant à sa stabilité et sa fiabilité.

De plus, l’effondrement de Terra UST a mis en évidence les vulnérabilités du marché algorithmique des stablecoins, jetant une ombre sur la stabilité et la sécurité de ces actifs numériques.

Tous ces événements dispersés ont contribué à une stigmatisation générale autour des pièces stables, remettant en question leur viabilité en tant que moyens d'échange stables et dignes de confiance.

L'introduction en bourse potentielle de Circle pourrait marquer un moment crucial pour l'industrie du stablecoin. Tout comme les ETF Bitcoin devraient apporter un nouveau niveau d'investissement institutionnel et de détail à la crypto-monnaie, l'introduction en bourse de Circle pourrait également élever l'USDC et le marché des pièces stables, favorisant leur intégration plus profonde avec la finance traditionnelle.

La route à suivre

En 2021, Coinbase a fait des vagues avec son introduction en bourse, marquant une étape importante pour les entreprises centrées sur la cryptographie entrant sur les marchés publics et servant d'indicateur de l'intérêt des investisseurs pour les actions liées à la cryptographie.

Pendant ce temps, le marché de la cryptographie a connu un fort rebond en 2023, accompagné d’une résurgence des prix des actions liées à la cryptographie. Cette tendance haussière a été alimentée par une performance haussière d’actifs majeurs comme Bitcoin, qui a bondi de plus de 150 % l’année dernière.

Compte tenu du précédent créé par Coinbase et de la reprise du marché en 2023, couplée au lancement d'ETF spot BTC, l'introduction en bourse potentielle de Circle promet une intégration plus poussée des actifs cryptographiques dans le système financier traditionnel.

Cependant, il est important de noter que la SEC est connue pour ses processus réglementaires rigoureux, donc jusqu'à ce que Circle reçoive le feu vert, toute discussion reste spéculative.

Suivez-nous sur Google Actualités