Naviguer en eaux inexplorées  : les défis de la gestion d'un fonds Bitcoin

  • La volatilité du marché des cryptomonnaies pose des défis de gestion des risques uniques pour les fonds Bitcoin.
  • La garde et la sécurité des actifs numériques sont essentielles pour protéger contre le vol ou le piratage.
  • Lancer un fonds Bitcoin demande une approche pionnière et une compréhension approfondie des défis spécifiques du secteur.

Après l'effondrement de FTX, des critiques méprisantes ont largement ridiculisé l'approche de Caroline Ellison pour stopper les pertes. « Je ne pense tout simplement pas qu'ils constituent un outil efficace de gestion des risques », a-t-elle déclaré tristement à un public à l'apogée de FTX. Mais avait-elle raison ?
S’aventurer dans le domaine de la gestion d’actifs cryptographiques présente un ensemble unique de défis qui diffèrent considérablement de l’espace des fonds traditionnels.

Dans cet article d’introduction, nous examinerons les obstacles auxquels sont confrontés les futurs gestionnaires de fonds lors du lancement d’un fonds sectoriel Bitcoin et examinerons les principales différences qui existent lorsque l’on sort du monde de la gestion d’actifs traditionnelle.

Volatilité et gestion des risques

L’un des défis les plus importants auxquels sont confrontés les fonds du secteur Bitcoin est l’extrême volatilité qui existe sur le marché des cryptomonnaies. Le prix du Bitcoin a connu de fortes poussées haussières, suscitant l’enthousiasme des investisseurs.

Naviguer en eaux inexplorées : les défis de la gestion d'un fonds Bitcoin

Cependant, il a également connu de fortes baisses baissières, entraînant des pertes substantielles pour ceux qui ne sont pas préparés à de telles fluctuations de prix. La gestion des risques dans un environnement aussi dynamique nécessite des stratégies sophistiquées, des cadres et des évaluations de risques rigoureux et une compréhension approfondie des tendances du marché.

Contrairement à la plupart des actifs de premier ordre traditionnels et grand public, qui connaissent souvent des mouvements de prix relativement stables, le prix du Bitcoin peut changer de manière significative en quelques heures.

Par conséquent, les gestionnaires de fonds du secteur Bitcoin doivent être bien équipés pour faire face aux fluctuations soudaines des prix afin de protéger le capital de leurs investisseurs. Les structures stop loss traditionnelles peuvent ne pas fonctionner dans la mesure attendue, car l'ordre de clôture au marché peut être exécuté bien en dessous du prix de déclenchement prédéfini en raison du dérapage du carnet d'ordres et des mouvements rapides des prix, le proverbial « attraper un couteau qui tombe ». Utiliser des stop loss serrés comme mécanisme fondamental de gestion des risques peut être votre ennemi.

Par exemple, dans un scénario de krach éclair, les positions peuvent être automatiquement vendues à perte même si le marché s'est inversé quelques minutes (ou secondes) plus tard.
Bien que les stop loss soient une alternative, ils ne sont pas une option ! Les options sont des contrats que vous pouvez acheter et qui vous donnent le droit d'acheter ou de vendre un actif donné à un prix prédéterminé (c'est-à-dire le prix d'exercice) à un moment donné (c'est-à-dire la date d'expiration). Une option d’achat d’un actif est un call et une option d’en vendre un est un put.

L'achat d'un put hors de la monnaie (c'est-à-dire bien en dessous du prix actuel) peut constituer un plancher sur vos pertes potentielles si le prix s'effondre. Considérez-le comme une prime payée pour assurer votre position.
Parfois, pour vous défendre contre des événements de résultats binaires ou des périodes de volatilité particulièrement élevées, il vous suffit d'aplatir vos positions et de ne prendre aucun risque, vivant pour vous battre un autre jour sur le marché du Bitcoin.

Pensez par exemple aux dates clés de mise à jour du protocole, aux décisions réglementaires ou à la prochaine réduction de moitié du Bitcoin ; notez cependant que le marché anticipe ces événements, vous devrez donc peut-être prendre des mesures à l'avance.
La création d'un plan de gestion des risques efficace pour un fonds du secteur Bitcoin peut impliquer l'utilisation de diverses techniques de couverture, une diversification des produits et des instruments (potentiellement entre les classes d'actifs), une notation des risques sur les plates-formes de négociation et des allocations ajustées au risque, un dimensionnement dynamique des transactions, des paramètres d'effet de levier dynamiques et l'emploi de solides des outils analytiques pour surveiller le sentiment du marché et les risques potentiels de marché et opérationnels.

Garde et sécurité

La garde du Bitcoin et des autres crypto-monnaies est un aspect essentiel qui distingue les fonds du secteur Bitcoin de leurs homologues traditionnels.

Une différence clé est que contrairement aux bourses traditionnelles qui correspondent uniquement aux ordres, les bourses Bitcoin effectuent la correspondance des ordres, la marge, le règlement et la garde des actifs. La bourse elle-même devient la chambre de compensation, concentrant le risque de contrepartie au lieu de l'atténuer. Les échanges décentralisés comportent également un ensemble unique de risques, allant de la défense contre la valeur extraite des mineurs à la volonté de déplacer des actifs en cas de piratage de protocole ou de pont.

Pour ces raisons, la protection des actifs numériques contre le vol ou le piratage nécessite des mesures de sécurité robustes, notamment des protocoles multi-signatures, des solutions de stockage frigorifique et des outils de surveillance des risques. La responsabilité de la gestion sécurisée des clés privées ainsi que du choix et de la surveillance des plateformes de négociation fiables incombe entièrement au gestionnaire du fonds. La charge de surveiller l'infrastructure de marché elle-même introduit un niveau de complexité technique absent dans la gestion de fonds traditionnelle où la conservation et le règlement sont des systèmes autonomes standardisés et banalisés.

Les solutions de conservation pour les fonds du secteur Bitcoin doivent être soigneusement sélectionnées, garantissant que les actifs sont protégés contre les cyberattaques et les menaces internes. Avec l’histoire des piratages très médiatisés d’échange de cryptomonnaies, les investisseurs sont particulièrement préoccupés par la sécurité de leurs actifs ; toute violation de la sécurité pourrait entraîner des pertes financières importantes et nuire à la réputation du fonds.

Conclusion

Le lancement d’un fonds sectoriel Bitcoin est une entreprise passionnante qui offre des opportunités sans précédent aux investisseurs cherchant à s’exposer au marché en croissance rapide des crypto-monnaies.

Il est cependant important de comprendre que lancer un fonds n’est pas une mince affaire et comporte des pièges qui vont au-delà du succès de la stratégie de trading. Il n’est pas surprenant que chaque trimestre, les clôtures de fonds se situent dans la même fourchette que les lancements de fonds.

Ceux qui entrent dans le secteur des fonds du secteur Bitcoin devraient l’aborder avec un esprit pionnier, rester informés et adopter la nature dynamique de ce marché émergent passionnant.

Même si le chemin peut être difficile, les récompenses potentielles pour les gestionnaires de fonds du secteur Bitcoin qui réussissent pourraient être astronomiques.
Si vous êtes déjà prêt à vous lancer dans la création de fonds ou si vous souhaitez simplement en savoir plus, contactez-nous à [email protected].

Ceci est un article invité de Daniel Truque. Les opinions exprimées sont entièrement les leurs et ne reflètent pas nécessairement celles de BTC Inc ou de Bitcoin Magazine.