récompense minière : Comment expliquer les frais de transaction de manière simple ?


Comment les frais sont-ils spécifiés ?

Les frais de transaction sont payés par l’expéditeur.

Les transactions Bitcoin se composent de trois parties. Les entrées spécifient quelles sorties de transaction non dépensées (UTXO) sont consommées et satisfont les scripts de verrouillage correspondants, les sorties définissent quels nouveaux UTXO sont créés par la transaction par montants et adresses, et l’en-tête garde une trace des métadonnées comme le champ de version, le locktime, l’entrée et la sortie comptent.

récompense minière : Comment expliquer les frais de transaction de manière simple ?

Les frais de transaction ne sont spécifiés qu’implicitement, par la différence des montants d’entrée et des montants de sortie  :

frais de transaction = Σ(entrées) – Σ(sorties)

Comment les mineurs perçoivent-ils les frais ?

Lorsqu’un mineur trouve un bloc valide, il se paie la récompense du bloc. La récompense de bloc se compose de la subvention de bloc (nouvelles pièces) et des frais des transactions incluses dans le bloc.

Lorsque les utilisateurs de Bitcoin soumettent des transactions, les nœuds du réseau relaient les transactions et les collectent dans leurs mempools, leur file d’attente de transactions non confirmées. Les mineurs sélectionnent les transactions pour leurs modèles de blocs à partir des mempools de leurs nœuds. Un bloc est limité à 4 000 000 d’unités de poids, ce qui se traduit par environ 2 500 à 4 000 transactions, selon le poids des transactions. Compte tenu de la limite, les mineurs préfèrent les transactions à des tarifs plus élevés (frais par poids), car cela donnera la plus grande récompense de bloc.

Comment les utilisateurs choisissent-ils les frais pour obtenir une confirmation ?

Lorsque les utilisateurs envoient des transactions, ils doivent tenir compte de l’urgence avec laquelle ils souhaitent que leurs transactions soient confirmées. En fonction de leur choix, leur logiciel de portefeuille estime un tarif. Au fur et à mesure que leur logiciel de portefeuille sélectionne un ensemble d’entrées pour financer la transaction, le portefeuille garde une trace du poids que les entrées et les sorties encourront, et alloue les frais absolus qui se traduisent par le taux de commission ciblé. Au fur et à mesure que la transaction est mise en file d’attente, ces frais fonctionnent comme une offre pour l’espace de bloc nécessaire pour inclure la transaction.

Vous avez peut-être remarqué que les frais ne sont pas du tout liés à la valeur du paiement. Une transaction avec une entrée et une sortie coûtera la même chose, que vous envoyiez 10 $ ou 10 M$. Les frais sont purement fonction du poids de la transaction et de l’urgence de l’utilisateur. Cela se traduit par des paiements plus importants ayant un coût relatif inférieur et la couche de base de Bitcoin est mal adaptée aux micropaiements. La lenteur des confirmations, le coût élevé des micropaiements et les problèmes d’évolutivité fournissent certaines des motivations pour le développement du Lightning Network, un système de paiement instantané de deuxième couche au-dessus de la couche de base de Bitcoin.

Un défi principal pour l’estimation gratuite est qu’il est imprévisible quand le prochain bloc sera trouvé et combien de transactions seront mises en file d’attente jusque-là. La nature probabiliste de l’exploitation minière et la variation de la demande entraînent une dynamique intéressante pour la file d’attente des transactions mondiales. Certains de ces problèmes peuvent être évités en émettant des transactions remplaçables qui peuvent être repriorisées en les remplaçant par des transactions d’appel d’offres à des frais plus élevés. Notez que la plupart des nœuds ne relaient pas les transactions envoyées avec des frais inférieurs à 1 sat/vB.