Le régulateur canadien OSC prend des mesures contre les plateformes de trading de crypto Kucoin et Bybit – Réglementation Bitcoin News


La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a pris des mesures contre deux plateformes de négociation de crypto-monnaie. Kucoin est interdit de façon permanente de participer aux marchés financiers de l’Ontario.

OSC sanctionne 2 plateformes de trading de crypto

La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a annoncé mercredi le résultat des mesures d’exécution contre deux plateformes étrangères de négociation de crypto-monnaie opérant dans sa juridiction.

Le premier est Bybit, une plateforme de crypto-trading exploitée par Bybit Fintech Ltd. constituée dans les îles Vierges britanniques. L’autre est Kucoin, exploité par Mek Global Ltd. constituée en République des Seychelles, et Phoenixfin Pte. Ltd. constituée à Singapour.

Le régulateur canadien OSC prend des mesures contre les plateformes de trading de crypto Kucoin et Bybit – Réglementation Bitcoin News

« Bybit et Kucoin exploitent tous deux des plateformes de négociation d’actifs cryptographiques non enregistrées et ont permis aux investisseurs ontariens de négocier des titres sans prospectus ni aucune exemption des exigences de prospectus », a expliqué l’organisme de réglementation canadien.

Concernant Kucoin, l’annonce indique :

La CVMO a obtenu avec succès des ordonnances interdisant de façon permanente à Kucoin de participer aux marchés financiers de l’Ontario et obligeant Kucoin à payer une pénalité administrative de 2 000 000 $ CA.

Kucoin doit également payer 96 550,35 $ CAD supplémentaires (74 497 $) pour les frais de l’enquête de la CVMO.

Quant à Bybit, le régulateur s’est arrangé avec la bourse. L’OSC a expliqué que, contrairement à Kucoin, Bybit a répondu à sa mesure d’exécution, a maintenu un dialogue ouvert, a fourni les informations demandées et s’est engagé à engager des discussions sur l’enregistrement.

L’organisme canadien de surveillance des valeurs mobilières a décrit  :

Dans le cadre d’un accord de règlement, Bybit a restitué 2 468 910 $ US et payé 10 000 $ CAD supplémentaires pour couvrir les frais de l’enquête de la CVMO.

« Bybit s’est également engagé auprès de l’OSC, qui tient l’entreprise responsable de prendre des mesures pour mettre ses opérations en conformité », a ajouté le régulateur. L’échange obligera également les investisseurs particuliers ontariens existants à réduire leurs positions dans certains produits restreints.

En mars de l’année dernière, la CVMO a dit aux plateformes de crypto-trading qui offrent des produits dérivés ou des opérations sur valeurs mobilières en Ontario d’entamer des discussions d’enregistrement avec elle d’ici le 19 avril 2021, ou de faire face à des mesures d’exécution. L’organisme de réglementation canadien a noté :

.

Que pensez-vous de l’action de la CVMO contre Bybit et Kucoin .

Kévin Helms

Étudiant en économie autrichienne, Kevin a découvert Bitcoin en 2011 et est un évangéliste depuis. Ses intérêts portent sur la sécurité Bitcoin. les effets de réseau et l’intersection entre l’économie et la cryptographie.

service ou entreprise.

Plus d’actualités populairesAu cas où vous l’auriez manqué