security : Combien de temps faudrait-il à un gros ordinateur pour déchiffrer une clé privée  ?


Il existe un utilitaire vanitygen (consultez la version d’exploitagency qui est un fork amélioré de la version de samr7) qui peut vous donner une estimation du temps nécessaire pour trouver la clé privée pour le modèle donné (voir . Certains cas particuliers (comme les caractères répétés) sont plus difficiles que les autres.

La difficulté de trouver une adresse de vanité dépend de sa structure exacte (lettres et chiffres en tête) et de la probabilité qu’une telle sortie soit donnée aux algorithmes impliqués, qui peuvent consister en plusieurs pivots où la difficulté change soudainement. wiki bitcoin

Voici le tableau qui peut être trouvé sur la page wiki bitcoin qui fournit une estimation des temps de craquage des clés privées pour les modèles d’adresse donnés  :

security : Combien de temps faudrait-il à un gros ordinateur pour déchiffrer une clé privée  ?

Le tableau d’exemple ci-dessous montre comment une vanité de plus en plus complexe affecte la difficulté et le temps moyen requis pour trouver une correspondance uniquement pour cette vanité, sans parler de l’adresse complète, pour une machine capable de parcourir 1 million de clés par seconde.

En utilisant vanitygen, vous pourriez penser que vous seriez capable de trouver la clé privée pour une adresse donnée. En pratique, cela est considéré comme impossible.

Exemple pratique

Créons l’adresse bitcoin indépensable suivante  :

$ unspendable.py réseau principal  :

Ensuite, en utilisant vanitygen, je peux calculer les performances de ma machine (> 240 Kkey/s) :

$ vanitygen -q -k -o/dev/null 1

Remarque : ci-dessus a été testé sur MacBook Pro (2,3 GHz Intel Core i7, 16 Go 1600 MHz DDR3).

En outre, il peut calculer le temps estimé lors de la recherche de modèles spécifiques, par exemple

  • pour trouver les 5 premiers caractères sur 26-35 (quelques secondes)  :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 12345

  • 6 premiers personnages sur 26-35 (quelques minutes) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456

  • 7 personnages sur 26-35 (quelques heures) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 1234567

  • 8 personnages sur 26-35 (quelques semaines) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 12345678

  • 9 personnages sur 26-35 (quelques années) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789

  • 10 personnages sur 26-35 (un siècle) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A

  • 11 personnages sur 26-35 (quelques millénaires)

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A1

  • 12 caractères sur 26-35 (centaines de millénaires) :

    vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A12

  • 13 caractères sur 26-35 (milliers de millénaires, quelques millions d’années) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A123

  • 14 caractères sur 26-35 (milliards d’années) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A1234

  • 15 caractères sur 26-35 (50 milliards d’années) :

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null 123456789A12345

  • . 28 caractères (décillions d’années si vous avez de la chance)

    $ vanitygen -q -k -o/dev/null

Il convient de noter que l’adresse générée ci-dessus a 34 octets, mais le premier caractère n’est que l’identifiant du réseau (pour le bitcoin, c’est généralement 1 ou 3), et les 4 derniers octets ne sont qu’une somme de contrôle. Pour plus de détails sur l’adresse.

Taux de recherche de clés

Bien sûr, le taux de recherche de clés peut être augmenté en utilisant un meilleur GPU ou plusieurs processeurs (voir  : -t), mais les estimations peuvent tout de même être énormes.

Par exemple, voici le tableau des taux de recherche de clés sur la page wiki bitcoin  :

Et voici quelques rapports d’utilisateurs pour différents GPU  :

  • i7 8700K – ~3Mkey/c
  • GTX 980TI (v1.42) – ~73Mh
  • GTX 1050ti – ~23 Mkey/c
  • GTX 1070 – ~50Mhkey/s
  • GTX 1080ti – ~108 Mkey/c

liste des GPU pris en charge (GH-46).