Cette société accepte le paiement Bitcoin pour lutter contre les fraudes par échange de carte SIM

    • Cloaked Wireless accepte Bitcoin comme moyen de paiement pour lutter contre les fraudes par échange de carte SIM.
    • L'entreprise met en place des mesures robustes pour protéger les données des utilisateurs et réduire le risque d'attaques par échange de carte SIM.
    • Des collaborations sectorielles impliquant des géants des communications tel que Telefónica visent à renforcer la sécurité des réseaux contre ce type d'attaques.

Cloaked Wireless, un opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO), vise à résoudre le problème des échanges de cartes SIM en introduisant des mesures robustes contre les échanges de cartes SIM non autorisés et les attaques de port-out. De plus, il se démarque en acceptant Bitcoin comme moyen de paiement, démontrant son approche crypto-friendly dans le secteur américain des télécommunications.

Dans l’écosystème cryptographique, la menace de fraude par échange de carte SIM est une préoccupation urgente, mettant en danger la sécurité personnelle et financière.

Le réseau sans fil masqué peut-il empêcher les incidents d'échange de carte SIM ?

Jeremy Hill, le PDG, souligne l'engagement de l'entreprise à protéger les données des utilisateurs. Ils prétendent y parvenir grâce à des technologies d’authentification avancées et une politique minimale de collecte de données. Par conséquent, ces stratégies renforcent considérablement la sécurité mobile, réduisant ainsi le risque de violations.

Cette société accepte le paiement Bitcoin pour lutter contre les fraudes par échange de carte SIM

De plus, Cloaked Wireless propose à la fois des options eSIM et des cartes SIM traditionnelles. La société affirme avoir mis en place des contrôles stricts pour contrecarrer les modifications de compte non autorisées, un vecteur typique de fraude par échange de carte SIM.

Dans sa quête visant à renforcer les défenses contre les attaques par échange de carte SIM, Cloaked Wireless s'appuie sur l'expertise de spécialistes de la cryptographie, de la confidentialité et de la sécurité. L’engagement de l’entreprise auprès de la communauté des cryptomonnaies est évident. Il offre un service gratuit à vie aux principaux développeurs Bitcoin.

Lire la suite : 15 escroqueries cryptographiques les plus courantes à surveiller

Cependant, la société n’a pas fait ses preuves en matière de prévention des incidents d’échange de cartes SIM.

Comment se produit la fraude par échange de carte SIM. Source : CyberHoot
L'effort collectif du secteur pour lutter contre la fraude par échange de carte SIM comprend d'importantes collaborations. Telefónica, un géant mondial de la communication, et Chainlink Labs ont uni leurs forces le mois dernier pour développer des solutions basées sur la blockchain. Ce partenariat marque une étape cruciale vers l’intégration des télécommunications à la technologie blockchain, visant à sécuriser les réseaux contre les attaques par échange de cartes SIM.

Les récents incidents de cybersécurité soulignent la nécessité de telles mesures préventives. Par exemple, une attaque par échange de carte SIM a compromis le compte X de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, provoquant un émoi sur le marché des cryptomonnaies en janvier.

De même, l’échange crypto FTX a subi une perte de plus de 400 millions de dollars en novembre 2022 à la suite d’une attaque par échange de carte SIM. Les pirates ont exploité les données personnelles pour manipuler les opérateurs téléphoniques, transférant les numéros de téléphone de l'échange vers les appareils sous leur contrôle.

Lire la suite : L'effondrement de FTX expliqué : comment l'empire de Sam Bankman-Fried est tombé

Ces incidents mettent en lumière les vulnérabilités inhérentes aux réseaux mobiles traditionnels, soulignant ainsi l'importance de protocoles de sécurité renforcés.

Clause de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site Web sont publiées de bonne foi et à titre d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur à partir des informations trouvées sur notre site Web est strictement à ses propres risques.