Stronghold Digital Mining annonce des actions à environ 17 $ dans une introduction en bourse de 100 millions de dollars


Stronghold Digital Mining, basé en Pennsylvanie, prévoit de lever 100 millions de dollars en offrant 5,9 millions d'actions entre 16 et 18 dollars.

Stronghold Digital Mining a déposé le formulaire S-1 auprès de la SEC pour lever entre 94 et 106 millions de dollars lors d'un premier appel public à l'épargne. Greg Bead et Bill Spence, coprésidents de la société, détiendront 87 % des actions avec droit de vote. La société inscrira ses actions ordinaires de classe A sur le Nasdaq Global Market.

Les actions ordinaires de Stronghold Digital Mining Class A donnent droit aux acheteurs à une partie des bénéfices réalisés. Les acquéreurs disposent également d'une voix par action qu'ils détiennent. Stronghold exploite 3 000 mineurs, avec une capacité de hachage de 185 pétahash par seconde, et a l'intention de porter son taux de hachage à plus de 2 100 PH/s d'ici décembre 2021, et à plus de 8 000 PH/s un an plus tard.

Intégration verticale unique parmi les mineurs

L'empreinte environnementale de l'exploitation minière du bitcoin a été une préoccupation majeure pour les investisseurs, en raison de la quantité d'énergie nécessaire pour alimenter les opérations minières. Stronghold est un mineur intégré verticalement, ce qui signifie qu'ils fournissent leur propre électricité, mettant leur avenir entre leurs propres mains. Ils ont deux centrales électriques, une dans l'ouest et l'est de la Pennsylvanie, où ils brûlent les déchets de charbon et ont acheté suffisamment d'équipement minier pour consommer l'électricité de ces deux centrales.

Ces centrales vendent également de l'électricité au réseau pendant les périodes de demande accrue, et il est parfois plus économiquement faisable d'arrêter l'extraction de bitcoins en faveur de l'alimentation du réseau. L'extraction de bitcoins peut rapporter entre 150 et 200 dollars par mégawattheure (MWh), tandis que la demande du réseau pourrait atteindre 900 dollars par mégawattheure.

D'où vient l'énergie

La Pennsylvanie a connu de nombreuses mines de charbon au fil des ans, qui ont été utilisées pour fabriquer l'acier utilisé dans l'industrie ferroviaire vers la seconde moitié du XIXe siècle. Il y a un type de charbon qui a été extrait qui contenait beaucoup de roche, qui n'a pas été utilisé et s'est retrouvé empilé devant les mines de charbon et a pollué l'eau de la région en affectant les contours du terrain dans la région.

La seule façon de se débarrasser de ces tas est de les brûler de manière " contrôlée des émissions ", sans cendres ni fumée. L'État encourage Stronghold et leur accorde des subventions pour leur permettre de nettoyer la zone. Stronghold a des employés localement sur le site qui utilisent des excavatrices et des chargeuses avec des entrepreneurs locaux. Plus de trente mille machines devraient être connectées à l'énergie produite par les deux usines.

Que pensez-vous de ce sujet ? !