Les législateurs brésiliens approuvent une taxe de 15 % sur les crypto-monnaies sur les bourses offshore


Le Sénat brésilien a approuvé de nouvelles règles qui obligeront les habitants à payer jusqu’à 15 % d’impôt sur les revenus générés par les crypto-monnaies sur les bourses offshore.

Selon un enregistrement en direct du Sénat fédéral, la nouvelle règle s’applique aux utilisateurs de crypto-monnaie possédant des actifs d’une valeur supérieure à 6 000 R$ (1 200 $) sur toutes les bourses offshore.

Les utilisateurs brésiliens de crypto devront payer une taxe de 15 %

Le projet de loi proposé a obtenu l’approbation de la Chambre des députés et de la commission des affaires économiques du Sénat. Ce projet est en passe d’obtenir le feu vert du président Luiz Inácio Lula da Silva. L’approbation du président devrait intervenir rapidement puisque son administration a lancé la proposition.

Les législateurs brésiliens approuvent une taxe de 15 % sur les crypto-monnaies sur les bourses offshore

Le nouveau projet de loi classe les actifs cryptographiques et les portefeuilles sur les plateformes offshore comme des investissements financiers et les soumettra aux dernières règles fiscales conformément aux réglementations du Secrétariat spécial du Revenu fédéral du Brésil.

Outre les cryptomonnaies, le projet de loi touche également les fonds exclusifs – des fonds d’investissement à actionnaire unique – et les applications offshore, qui sont des sociétés étrangères qui investissent sur le marché financier local.

La règle entrera en vigueur le 1er janvier 2024. Les revenus des actifs accédés avant le 31 décembre 2023 seront imposés à 8 %, tandis que les fonds gagnés avant janvier seront imposés lors de leur accès.

Le Brésil va lever 4 milliards de dollars d’ici 2024

La banque centrale du Brésil a découvert que les Brésiliens détiennent environ 200 milliards de reais (plus de 40,7 milliards de dollars) d’actifs offshore, dont la majorité sont des fonds d’investissement et des participations dans des entreprises. Avec l’entrée en vigueur des nouvelles règles fiscales, le gouvernement envisage de lever 20,3 milliards de reais (4,1 milliards de dollars) en 2024 et 54 milliards de reais (11 milliards de dollars) d’ici 2026.

Certains membres du Sénat se sont notamment opposés au projet de loi. Le sénateur Rogério Marinho a déclaré que la règle fiscale proposée prouvait que le gouvernement utilisait des techniques dépassées et créait des impôts pour cacher son inefficacité dans la gestion de l’économie.

Bien que plusieurs députés aient proposé des modifications au projet de loi, ces modifications n’ont pas encore été mises en œuvre.

Le dernier développement intervient moins de six mois après que le président a autorisé la banque centrale à superviser le secteur local de la cryptographie aux côtés de la Comissão de Valores Mobiliários – la Commission brésilienne des valeurs mobilières et des changes, qui supervise les pièces classées comme titres.

OFFRE SPÉCIALE (Sponsorisée)
Binance Free 100 $ (Exclusif) : utilisez ce lien pour vous inscrire et recevoir 100 $ gratuits et 10 % de réduction sur les frais sur Binance Futures le premier mois (termes).